Nous nous sommes rendus à St-Pée-sur-Nivelle du côté du Pays Basque français pour participer à Herri Urrats. L’événement est organisé par Seaska, la fédération des Ikastolas (écoles en langue basque) du Pays Basque nord, afin de lever des fonds pour leur financement.

L’éducation en basque est possible des deux côtés de la frontière. Cependant, la réalité des Ikastolas est bien différente entre le nord et le sud. En Espagne, au sud, les coûts d’opération des Ikastolas sont financés par les diverses provinces qui forment la communauté autonome basque. En France, au nord, l’État assume une partie des coûts associés aux enseignants. Mais ce sont les parents et les communautés qui doivent payer pour l’opération des Ikastolas.Herri Urrats est l’un des principal outil de levée de fond des Seaska. L’évènement a lieu autour du même lac depuis plus de vingt ans et attire près de cent mille personnes de toutes les régions du Pays Basque. Nous nous somes donc rendus à St-Pée (Senpere en basque) pour découvrir cet événement important au Pays basque. Une fois sur le site, on déambule autour du lac, d’un secteur à l’autre, dont chacun représente une région basque. Évidemment, la jeunesse en profite pour s’éclater, mais on y croise des participants de toutes les générations, y compris bien des poussettes! On y présente différentes représentations artistiques, comme des compétitions de berstos, ainsi que des concerts de musique allant des chants classiques, au rock, jusqu’au heavy-metal, le tout en langue basque!

C’est un événement d’envergure lors duquel la culture basque s’affirme en grand et nous fait oublier que nous sommes en France…!

Apprenez-en davantage dans le film PAYS BASQUE : UNE NATION SANS FRONTIÈRES.