LA CÔTE BASQUE

Notre voyage commence sur les bords du golfe de Gascogne où les Basques sont installés depuis des millénaires. Après un aperçu de Biarritz et de la très populaire côte basque en Pays basque français, nous cherchons à découvrir les petits villages typiques installés entre les escarpements des falaises. Ces ports de pêche sont encore actifs et maintiennent une activité qui a fait la réputation du Pays basque. Chacune de ces localités conserve ses traditions bien vivantes et nous sommes témoins de manifestations hautes en couleur.
Nous nous installons quelque temps à San Sebastián, la plus sophistiquée des villes basques installée sur un site exceptionnel au bord de la mer. Nous explorons sa scène gastronomique réputée avec le jeune chef Edorta Lamo qui nous sert de guide dans quelques-uns des plus réputés bar de “pintxos” de la ville. Après cette tournée bien arrosée, nous découvrons un authentique marché et faisons nos provisions avant de participer à un repas convivial dans l’une des sociétés gastronomiques de San Sebastián. Notre tournée gustative se termine par un arrêt au célèbre restaurant Arzak où Juan Mari et Elena Arzak nous présentent leurs chefs-d’oeuvre gastronomiques.
La métropole du Pays basque nous ouvre ses portes. Bilbao, la ville de l’acier récemment reconvertie en ville d’innovation, est pleine de contrastes et de surprises. Nous explorons le fleuve Nervion, colonne vertébrale de la ville et véritable livre à ciel ouvert qui témoigne de l’histoire mouvementée de la ville. Après un arrêt à l’incontournable Musée Guggenheim, nous nous dirigeons au coeur de la vieille ville pour profiter de son ambiance festive et assister au spectacle d’un grand artiste basque, Kepa Junkera.

L’INTÉRIEUR

L’ âme du Pays basque s’ouvre à nous dans les collines verdoyantes de l’intérieur. Au petit matin, nous retrouvons Jon, un jeune berger basque à la recherche de ses brebis. Il nous fait découvrir ce mode de vie séculaire qu’il perpétue en compagnie de sa petite famille. Dans son humble gite de montagne, il prépare sous nos yeux un fromage qui fait la réputation des bergers basques. Une rencontre marquante au coeur des Pyrénées.
Il y a plus de 3000 fêtes par années au Pays basque et nous sommes tentés de participer au plus grand nombre de ces célébrations. Nous assistons à une foire où s’exécutent les hommes forts du pays dans des jeux traditionnels avant de plonger dans les célébrations de la fête patronale de la petite ville de Tolosa en Euskadi. L’ambiance y est enjouée et nous sommes témoins d’impressionnantes processions pleines de surprises auxquelles participent tous les citoyens de la ville.
Pleins feux sur le fronton intérieur de la petite ville de Bergara. Nous assistons à un match de pelote basque à main nue, sport spectaculaire et emblématique du pays. Nous sommes impressionnés par le jeu mais aussi par la ferveur de la foule, qui lance des paris sur chaque jeu dans un dédale de communications par signes avec les préposés. Un saut du côté d’un petit village tranquille d’Ipparalde nous permet de découvrir la plus vieille variation du jeu de pelote basque, le jeu de rebot. Nous en profitons pour aller à la rencontre des membres du célèbre trio Kalakan qui nous fait découvrir la txalaparta, un instrument de musique typique du Pays basque.

 

LES PLAINES DU SUD

Nous nous dirigeons vers le sud, au-delà des montagnes de la Sierra Cantabrica, vers les grandes plaines de l’Alava et de la Navarre. Nous y découvrons un secteur du Pays basque différent, où l’influence latine y a de tout temps été plus marquée. Nous explorons les magnifiques vignobles de la région de Laguardia ainsi que leurs bodegas dotées d’une architecture avant-gardiste. De jolis villages fortifiés nous accueillent avec des fêtes colorées qui nous rappellent que nous sommes encore et toujours en Pays basque.
Nous arrivons aux portes du Royaume de Navarre. Alors que le nord de la province est culturellement très proche des autres régions basques, le sud révèle un territoire aux allures de meseta espagnol où l’influence castillane est prédominante. De magnifiques châteaux et villages fortifiés témoignent de l’époque glorieuse de la Navarre. À Pamplona, nous découvrons la ferveur des Navarrais pour la culture taurine mise en valeur lors des célébrations de la San Fermin. Dans les environs de Tudela, le magnifique désert des Bardenas Reales se présente à nous dans toute sa splendeur.

LA LANGUE BASQUE

Le périple se termine en Pays basque français où nous rencontrons ceux qui perpétuent l’enseignement de la langue basque. Pendant tout notre voyage, nous avons été intrigués par la façon dont ce peuple minoritaire, autant en France qu’en Espagne, peut réussir à conserver bien vivantes sa langue, sa culture et ses traditions. C’est à l’Ikastola, l’école basque, que nous trouvons réponse à nos questions. La rencontre d’enseignants passionnés et de leurs élèves nous donne l’assurance de voir se perpétuer la vie en langue basque dans ce petit coin du monde.
Voir le film

Vivez l'aventure

Visionnez PAYS BASQUE: UNE NATION SANS FRONTIÈRES en vidéo sur demande
Voir le film